Avoir un projet de monnaie locale, c’est avoir un projet de refonte sociale en même temps. Nous sommes actuellement en pleine phase de construction de l’organisme qui gèrera le projet de la monnaie locale.

monnaie locale coopérative

Ce mercredi 8 juin, Myriam Michaud, spécialiste en coopérative et doctorante à l’université Laval, est venue nous parler du modèle coopératif et de ses structures organisationnelles. Une quinzaine de personnes étaient présentes lors de cet atelier discussion  pendant lequel nous avons pu échanger autour du thème de la monnaie et de l’organisation que nous souhaiterions mettre en place.

Penchant plus pour le modèle coopératif, le comité de monnaie locale a étudié la question pendant un temps pour finalement opter pour la création d’un Organisme à But Non Lucratif (OSBL). Faire ce choix nous semble plus en harmonie avec le projet de monnaie locale, car il permet la construction interne de l’organisme d’une manière plus libre que ce que permet une coopérative. Une coopérative est davantage dans l’économie sociale, alors qu’un projet de monnaie locale est une initiative citoyenne  qui s’inscrit dans l’économie solidaire.monnaie locale coopérative

Suite à cette discussion, et avec les personnes motivées à travailler sur la création de l’organisme, il est maintenant temps de travailler sur le modèle que nous pourrions mettre en place afin que nous puissions avoir la plus grande horizontalité possible dans la prise de décision, mettre en place des pare-feu pour que la voix des citoyen-ne-s et prestataires ne soit pas lésée.

monnaie locale cocreation quebecLe premier pas dans la création de l’organisme est de savoir les valeurs et orientations que nous souhaitons prendre, c’est pourquoi nous organisons une soirée de cotravail mardi 21 juin afin de réfléchir ensemble aux principes que nous souhaitons donner à l’organisme.