Monnaie Locale Complémentaire à Québec

mouvement citoyen pour l'instauration d'une monnaie locale dans la ville de Québec

Tag: mlcquebec

Pourquoi utiliser le BLÉ plutôt qu’une carte de crédit?

Actuellement en choisissant d’accepter une carte de crédit ou une carte débit, le commerçant doit payer un montant forfaitaire ou un pourcentage, selon, sur chaque transaction effectuée. C’est autant un manque à gagner pour lui qu’un montant d’argent direct qui sort de la communauté.

Il ne faut jamais perdre de vue que l’argent, n’est avant tout qu’une manière d’échanger des biens et services, c’est un outil permettant d’évaluer la valeur des choses, tout du moins la valeur qu’on leur donne. Dans  notre système la valeur économique que nous donnons aux choses est aussi un indicateur sur l’importance qu’elles peuvent avoir. Ne pas les choisir, c’est aussi une preuve de nos valeurs.

Le BLÉ (Billet Local d’Échange) sera une monnaie utilisée par un réseau de citoyens et de commerçants ayant des valeurs communes que nous souhaitons défendre. Que ce soit d’un point de vue environnemental, social, économique ou démocratique; l’utilisation de cette monnaie sera là pour remettre le tout à une échelle plus humaine, pour qu’écologie et savoir-faire puissent retrouver une raison.

C’est pourquoi utiliser le BLÉ dans les commerces plutôt que la traditionnelle carte de crédit ou même de débit nous semble être un futur acte citoyen.

Ce n’est pas si rare actuellement, dans nos quartiers, de croiser de gens qui n’utilisent pas les cartes pour ces raisons, car ils préfèrent encourager le commerce local en ne leur imposant pas de taxes à la commercialisation. Le BLÉ pourra agir de la même manière tout en étant une plus-value pour la communauté, car l’argent généré et restant dans le réseau pourra être réutilisé directement dans des initiatives locales et communautaires. Certains dans le groupe allant même jusqu’à proposer que l’argent puisse être utilisé comme un revenu de base pour des familles défavorisées.

Utiliser l’argent comptant directement est aussi une manière que l’on se donne de se rendre compte ce que l’on dépense. Il est facile de manière électronique de ne pas voir les différentes sommes passer et additionner. L’utilisation d’un billet papier a aussi été un ralliement des personnes venues aux rencontres, car c’est aussi une manière d’interpeller des citoyens ou commerçants ne connaissant pas le BLÉ de le voir papier et de demander ce que c’est.

Choisir de ne pas utiliser les cartes de crédit bancaire qui impose des montants supplémentaires aux commerçants pour que l’argent reste dans le réseau local est aussi une manière de choisir de ne pas financer  l’évasion fiscale ou d’autres choix non éthique qui nuiraient à l’environnement ou à la justice.

Le crédit, même s’il pourra être défendu pour acquérir des choses sur du long terme, est maintenant trop utilisé pour les biens de consommations quotidiens. Un levier de pression que ne voyons pas tel que cela, qu’il faut réutiliser pour encourager le local.

Laurent Metais

Projection du documentaire « Demain » et réseautage

Le jeudi 29 septembre, le Pole des entreprises d’économie sociale  de la région Capitale-Nationale a organisé la projection du documentaire Demain au pavillon Palasis-Prince à l’Université Laval. C’est avec succès que 300 personnes ont visionné ce que l’on nomme déjà le documentaire du changement. À cette occasion le Pole avait convié 29 organisations représentant ce changement à avoir un kiosque à la suite de la projection.

Monnaie locale complémentaire Québec était présent… et a été submergé! Un flot de personnes durant plus de 2h30 durant pour venir parler de monnaie locale et de notre initiative. Un beau succès! Un succès auprès des gens présents, mais aussi auprès des organismes amis qui partagent nos valeurs, une bonne soirée remplie de rencontres pour nous construire ensemble!

 

demain mlc quebec monnaie locale

Une conférence et un lancement officiel réussis!

monnaie locale quebec cercleMercredi 7 septembre au Cercle avait lieu une conférence et un lancement d’organisme, il y avait même une charte au programme. C’est avec plaisir que nous avons accueilli un peu plus d’une centaine de personnes pour annoncer officiellement le lancement de l’organisme Monnaie locale complémentaire Québec.

Débutant par une présentation du projet, de sa mission et de sa charte, la soirée s’est continuée avec la conférence attendue de Philippe Derudder; Les monnaies locales complémentaires… et après? Une conférence qui a servit à expliquer de nouveau ce que sont les monnaies locales complémentaires et ce qu’elles peuvent permettre, mais également une nouvelle idée rapprochant utilisation de monnaie locale et biens communs.

monnaie locale quebec cercleOn parle souvent que dans la création d’une monnaie locale, la chose que nous trouvons le plus important est le processus, avec cette nouvelle idée qu’à apporter Derudder ce processus prend tout son sens, car l’utilisation de monnaie locale qui permettrait un changement de paradigme qui éclorait sur ce projet. La vidéo de la conférence serait en ligne dans les prochains jours et il serait alors possible de la réécouter pour mieux assimiler le projet ou alors de l’écouter pour la première fois.

Un lancement d’organisme

En plus de la conférence, la soirée avait pour but de lancer officiellement l’organisme Monnaie locale complémentaire Québec, c’est donc maintenant que le travail va commencer. En officialisant notre statut, le travail auprès des commerces et des autres organismes va pouvoir se faire en permettant une entrée dans une entité juridique plutôt qu’un collectif.

Mission de l’organisme:

Monnaie locale complémentaire Québec est un organisme à but non lucratif qui a pour but de mettre en circulation et de maintenir une monnaie locale complémentaire dans la Ville de Québec et sa région. MLC-Québec s’engage à faire de cet outil une expérience éducative et citoyenne, ouverte à tous.

Depuis un an que nous travaillons, nous avions commencé à approcher des commerces, des organismes nous avaient déjà demandé à s’impliquer, mais il est difficile de savoir comment les impliquer alors que nous étions tous là à titre individuel. C’est pour cela que nous avons passé ces derniers mois à nous faire un plan d’action, à se trouver les outils pour travailler, mais aussi de donner un objectif général que nous voudrions. En prenant en compte la première soirée du mois de février que nous avions également fait avec Philippe Derudder, nous avons maintenant une présence d’environ 400 personnes pour nos différentes activités en plus du noyau d’environ 25 personnes à se réunir régulièrement. monnaie locale quebec cercle

Les premières pierres sont posées, il reste à les stabiliser et nous allons pouvoir débuter dans les semaines à venir à avoir nos premiers membres; utilisateurs, organismes, commerces.

Les prochains rendez-vous sont déjà prévus, nous nous verrons le mercredi 21 septembre au Tam Tam Café à 19h où nous organisons conjointement avec le comité Décroissance et Transition des AmiEs de la Terre de Québec un atelier sur la sociocratie avec des gens venant de Montréal et Québec.

Le 6 octobre sera la première soirée pour réfléchir de manière ludique à comment s’appellera la monnaie, quelle sera la forme des billets, les coupures, un logo, etc. Ce sera également Tam Tam Café à partir de 19h, venez nombreux. Pour les deux soirées il n’est pas nécessaire de s’y connaitre, ce sont des évènements pour tous et pour que tous les acteurs et utilisateurs puissent prendre part à ce processus de création.

Si vous souhaitez plus vous impliquer ou en savoir plus profondément sur les monnaies locales complémentaires ou sur le projet de MLC-Québec, venez le jeudi 15 septembre à 19h au 151A Saint-François Est (à L’Accorderie de Québec) !

Voir l’album photo de la soirée