Monnaie Locale Complémentaire à Québec

mouvement citoyen pour l'instauration d'une monnaie locale dans la ville de Québec

Category: Valeurs

Acheter local, des biens et services plus humains

Alors que la logique marchande fait apparaitre des caisses automatiques dans les supermarchés, nous prônons un retour à une consommation plus écoresponsable et humaine. Les monnaies locales ont fait leurs preuves; fonctionner une zone géographique plus restreinte, permet l’amélioration économique et sociale d’une ville.

Monnaie locale quebec

Utiliser une monnaie locale, c’est faire un choix clair sur sa consommation, c’est refuser que l’économie locale soit aux mains de compagnies, mais c’est aussi choisir un savoir-faire plus traditionnel et à échelle humaine.

Lors de la construction de la monnaie, nous aurons des choix à faire sur la manière d’intégrer les différents acteurs de l’économie. Durant les différentes soirées que nous avons organisées, c’est un peu plus de 200 personnes que nous avons touchées, c’est environs 200 avis différents sur ce qui nous pourrions accepter ou pas. Les mois à venir seront plein de débats intéressants sur l’essor qu’aura la monnaie et comment elle jouera sur l’économie locale de la ville de Québec.

Une monnaie locale: l’environnement est important

monnaie locale environnementOn parle souvent de monnaie locale pour relancer une économie, un quartier ou remettre un équilibre dans les échanges, mais on évoque moins souvent le côté environnemental que peut recéler une monnaie complémentaire. Dans l’écriture actuelle de notre charte de la monnaie, un des quatre piliers est pour nous l’environnement, essayer de faire que nos pratiques soient plus en harmonie avec la nature.

L’avantage de créer une monnaie locale complémentaire c’est que nous pouvons définir ce que seront les valeurs qui peuvent et doivent être importantes pour elle et son utilisation. Lors des dernières soirées collaboratives de travail nous avons ressorti que parmi les 4 points importants, l’environnement était l’un d’eux, mais de quelle manière doit-il se présenter ?

Vouloir encourager son utilisation, c’est aussi vouloir encourager un changement de paradigme dans nos pratiques environnementales. C’est une question que nous aurons à définir ensemble au fur et à mesure de la concrétisation du projet, mais comment nous positionner pour permettre que l’économie surconsommatrice, puisse se rapprocher et tendre à être en harmonie avec l’environnement qui nous entoure ? Adopter et mettre de l’avant un projet comme celui-ci, c’est aussi se rendre compte que nous ne pouvons pas continuer nos habitudes d’achats et de traitements des déchets comme il continue  à se faire malgré les diverses mises en garde par les chercheurs et militants écologistes.

Ce n’est par fortuit si la plupart des initiatives de villes en transition ont mis en place une monnaie locale, ce mouvement créé en Angleterre en 2006 a comme objectif de mettre en place des solutions visant la réduction de la consommation d’énergie fossile dans les villes où cela se met en place. Une monnaie locale vise les circuits court, c’est-à-dire une consommation locale qui va utiliser le moins de transport possible. Les commerces souvent mis en avant par cela sont des endroits où l’on peut trouver des produits artisanaux qui dans leur fabrication sont en accord avec leur environnement.

Le projet est toujours en construction, mais les possibles sont là, à nous, tous ensemble, de savoir quelles seront les critères et jusqu’où nous irons. Une chose est cependant sûre, une monnaie locale est une monnaie qui se veut en accord avec les idées écologistes de défense de l’environnement.